A l’occasion de l’événement artistique le Salon «Pour l’amour de l’art» organisé par l’Institut Français de Tunisie IFT et Archivart, durant les 26 et 27 février 2021, Faten Rouissi expose deux séries d’œuvres récentes : Les “Regards Intérieurs” et Les “Têtes Fleuries”.


“Regards Intérieurs” est un questionnement de l’artiste sur l’intériorité de l’être, sa dualité, son passé et son présent, ses chemins parcourus. Son approche est comme un zoom sur l’effervescence quotidienne de l’Homme, que Faten traduit en couleur éclatantes autour d’un noir profond. Des éclats, des jets, des hasards et des rencontres émergent et se superposent sur ces grands et petits formats.

Pour “Les Têtes Fleuries”, il s’agit d’un travail sur des silhouettes plaquées et rigidifiées surmontées d’un assemblage de fleurs, le tout peint en blanc. Pour l’artiste ce sont des Têtes Fleuries et des Têtes d’Espoir, de lutte et de survie.

Rendez-vous les 26 et 27 février 2021, sous la tente de l'Institut Français de Tunisie.

Page facebook de l'évènement: https://www.facebook.com/events/775739609977052

  • Faten Rouissi

«Linge Sale» ou «Dirty Landry» est une exposition de photographies prenant lieu du 8 octobre au 20 novembre 2020 à Berlin, dans le cadre du «European Month Of Photography», avec comme tête d’affiche, Faten Rouissi repassant le linge rose de «La Grande Lessive».

La page officielle de « Dirty Landry » prend comme photo de profil Faten Rouissi et son linge rose !

La photographe allemande Claudia Wiens, a voulu documenter le développement artistique survenu avec les bouleversements politiques en Tunisie, en Libye et en Egypte. Elle a sélectionné trois artistes de chaque pays, et a pu suivre le travail et la démarche artistique de Faten Rouissi plusieurs jours durant. Elle a su comprendre la femme artiste, sa réflexion engagée autour de l’exercice du pouvoir, de la vie citoyenne, des excès médiatiques et de ce qui transforme et régule la société contemporaine en Tunisie, toujours avec une pointe d’humour et de dérision.


« L'artiste tunisienne Faten Rouissi (1967) est devenue internationalement célèbre pour ses événements provocants dans les espaces publics. Ce sont les accessoires de la pièce audacieuse « La Grande Lessive », qui a été interprétée comme un événement politique avec divers artistes avant même le début de la révolution. Il s'agissait de dénoncer la corruption des dirigeants, qui devait être noyée par le peuple. »

Claudia Wiens, à propos de Faten Rouissi et son œuvre

Page facebook de l'évènement: https://www.facebook.com/SchmutzigeWaesche/?ref=page_internal

Site web de l'évènement: https://www.emop-berlin.eu/de/ausstellungen/ausstellung/dirty-laundry-dreckige-waesche/

  • Faten Rouissi

Mis à jour : 13 nov. 2020


Cette nouvelle peinture de Faten Rouissi retrouve ses racines dans ses œuvres plus anciennes. Pour la première fois, elle peint des grands formats, allant jusqu’à 2 x 2 mètres. L’ensemble de ce travail est visible à Carthage dans son ArtStudio.

Un questionnement sur l’intériorité de l’être, sa dualité, son passé et son présent, ses chemins parcourus.


 
 

CONTACT

Tél : +216 23 24 29 54 

E-mail: faten.rouissi@hotmail.com 

© 2020 par Faten Rouissi Artiste Plasticienne

  • Gris Icône Instagram
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon